3 types de questions à poser en entretien


questionEntretien

L’entretien d’embauche est un dialogue entre candidat et employeur. Poser des questions au recruteur est un témoin de votre motivation et de votre implication pour l’entreprise tout en déterminant si le poste vous correspond.

1 – Se renseigner sur l’entreprise

Avant l’entretien, vous vous êtes renseigné sur l’entreprise. Ne posez donc pas de questions trop généralistes. Néanmoins, celles-ci vous aideront à mieux comprendre le fonctionnement de votre future entreprise :

  • Quels sont les futurs projets de l’entreprise ?
  • Quelle est votre culture d’entreprise ?
  • Quelle est l’organisation des services ?

2 – Avoir une bonne vision du poste

Les personnes qui rédigent les annonces ne sont pas forcément chargées de l’entretien. N’hésitez pas alors à redéfinir les attentes du recruteur sur le poste :

  • Quelles seront mes principales missions les six premiers mois ?
  • Pourquoi ce poste est-il libre ? Qui occupait ce poste avant moi ?
  • Qui seront mes interlocuteurs dans l’entreprise ?

3 – Connaître la suite du processus de recrutement

En vous renseignant sur ce qui va se passer après l’entretien, vous témoignez de votre réelle motivation pour le poste. La question du salaire est à poser juste avant la conclusion de l’entretien mais reste délicate lorsqu’elle n’est pas abordée par le recruteur.

  • Pensez-vous que je correspond au profil recherché ?
  • A quelle date est fixée la prise de poste ?
  • quelles sont les prochaines étapes de recrutement ?

Choisissez les moments opportuns de la conversation pour poser vos questions ou attendez que l’on vous y invite. Le recruteur appréciera votre sens du relationnel et de la communication tout en apprenant à vous connaître, ce qui fera la différence !

Formation internet
et réseaux sociaux gratuite

Créer son entreprise et penser internet

Chaque année environ 500 000 personnes sautent le pas et se lancent dans l’aventure de l’entrepreneuriat.
Vous aussi vous pensez créer votre entreprise, et donc créer votre emploi ?
Lancez vous !

Bien sûr la route n’est pas évidente mais les opportunités sont nombreuses en particulier si vous exploitez au maximum la communication sur internet et les réseaux sociaux car vos clients du monde entier sont à un clic de vos offres.

Pensez à booster votre site internet, à le rendre « Google compatible » dès sa création.

Comment générer du référencement sur mon site?

Pas facile de savoir avec quel prestataire signer lorsque l’on veut créer un site internet.
Il faut penser au budget, à la création, au référencement et tout ceci sans forcement disposer d’informations précises sur ce qui est réellement pertinent.

Il y a deux manières de faire pour être visible :

  • le référencement payant : vous achetez votre visibilité à Google
  • le référencement naturel : vous concevez un site qui respecte les règles imposées par les moteurs de recherche (Google en France)

Il faut savoir que l’esthétisme de votre site ne vous apportera aucun trafic de visiteurs.
Ce qui compte c’est le travail qui sera réalisé pour le référencement naturel de votre site.

Le référencement naturel sur internet et les réseaux sociaux c’est:

  • 1/3 de connaissances faciles à apprendre
  • 1/3 de bon sens
  • 1/3 de travail
  • … et 100% d’efficacité si la méthodologie est bien appliquée.

Vous en doutez, lisez dès à présent ce guide que nous avons conçu pour vous donner les premiers conseils indispensables : Créer un site internet visible

Entrepreneurs … formez vous !!!

Il est assez facile de bénéficier d’une aide pour que votre formation en référencement naturel ou à l’utilisation des réseaux sociaux soit prise en charge intégralement.

Il vous faut choisir un organisme agréé par la préfecture et, demander la prise en charge à :

  • votre OPCA (si vous êtes salariés ou dans le cadre d’un DIF),
  • votre pôle emploi,
  • voire directement à votre région lorsque celle-ci a mis en œuvre une démarche incitative à destination des entrepreneurs de sa région.

Vous pouvez retrouvez toutes les informations utiles sur les modalités de ces prises en charge directement sur le blog Pikock.

Nous espérons que ces informations seront utiles pour votre projet de création de site web.
Vous aimez, n’hésitez pas à faire connaître le guide Pikock et le blog gratuit.

Mettre à jour son CV : les règles d’or !


Vous avez travaillé pendant 20 ans au sein de la même société, et n’avez pas mis à jour votre CV ? Pas de panique, voici les 2 règles d’or pour rendre votre CV efficace aujourd’hui :

1. Changer vos « objectifs » en « compétences ».

Après plusieurs années d’expérience, les recruteurs ne s’intéressent plus à vos objectifs mais à ce que vous avez acquis. Inutile donc, de préciser vos objectifs dans l’entête de votre CV. Créez un sommaire de vos qualifications que vous pourrez nommer « compétences » où vous indiquerez pourquoi vous êtes le candidat idéal. N’oubliez pas d’y inclure vos années d’expérience, les réalisations effectuées correspondant au poste visé et ce qui fait la différence entre vous et le reste des candidats (expérience à l’international, langues, informatique etc.).

2. Décrivez vos réalisations et vos résultats

Dans le corps du CV, la rubrique « expérience professionnelle » apparaît avant « formation » pour les profils plus expérimentés. Sous chaque mission, décrivez vos réalisations avec des chiffres pour quantifier vos résultats. Votre expérience doit être concrète.

Par exemple : Si les recruteurs cherchent quelqu’un pour former des employés et que vous possédez cette compétence, ne vous dites pas qu’un simple « formation de nouveaux employés » va suffir à les convaincre. Vous devez expliquer concrètement et simplement ce que vous avez fait :

  • Personnalisation des méthodes de formation en interne.
  • Création d’un programme de formation de 6 semaines pour les nouveaux employés, qui a réduit le turnover de 40%.
  • Pour ne pas refaire son CV à chaque nouvel emploi, le mieux reste le compte MonCV qui permet de mettre à jour facilement et rapidement son CV et être ainsi réactif sur le marché de l’emploi.

    Cet été je refais mon CV !

    refaire son CV

    Face aux nombreuses candidatures, les recruteurs ont très peu de temps pour lire un CV. Vos compétences doivent leur sauter aux yeux dès les premières secondes : triez vos expériences et allégez votre CV !

    Soyez précis

    Après cinq ans d’expérience, premiers diplômes, stages et jobs d’été deviennent obsolètes.
    – Brevet des collèges, ou même DEUG peuvent aller à la corbeille.
    – Passez-vous également des stages et jobs d’été.
    – En cas de reconversion professionnelle, gardez toute expérience en rapport avec le domaine visé.
    – La rubrique « loisirs » doit être allégée si, comme la plupart des candidats, vous y indiquez cinéma et lecture. Elle a sa place lorsque vos passions vous caractérisent.

    L’essentiel : être cohérent

    Multiplier les expériences professionnelles peut ne pas jouer en votre faveur :
    Le recruteur peut penser que vous êtes trop « calé » pour le poste, que vous allez vous ennuyer si vous ne faites pas appel à toutes vos compétences.
    – En vous posant la question « quelle information cela donne-t-il au recruteur ? », vous trouverez quelle expérience est pertinente par rapport au poste visé. Ne laissez pas le recruteur faire le tri dans votre parcours.

    3 pages grand maximum !

    Si votre expérience professionnelle est riche, le recruteur doit connaître votre plus-value dès la première page :
    – Une rubrique « Profil » en début de CV pourra détailler brièvement vos principales caractéristiques. Elle pourra comporter vos compétences linguistiques, informatiques, vos principaux diplômes et qualités.
    – Sélectionnez dans votre parcours deux ou trois expériences professionnelles les plus significatives pour le poste recherché.
    – Evitez la rubrique « traits de caractères personnels » qui donne un air prétentieux à votre CV.
    – Structurez chaque expérience : type de poste – mission – objectifs – compétences développées.

    Guider l’œil du recruteur

    Pour rendre votre CV dynamique, mettez en valeur les informations importantes :
    – Ne faites pas de phrases mais utilisez un style direct.
    – Les chiffres permettent de quantifier votre expérience. A utiliser sans modération.
    – Mettez en gras le nom des entreprises pour les faire ressortir. Faites confiance à MonCV : nos modèles vous assureront cohérence dans le style et clarté de lecture.
    – Utilisez des listes à puces pour énumérer compétences et expériences.

    Sur MonCV.com

    Dans votre espace de travail MonCV :
    – Ne laissez pas de lignes vides à l’intérieur des champs modifiables.
    – Opter pour une police plus petite réduira également la taille de votre CV.

    Votre CV ne doit pas être perçu comme un « fourre-tout » mais comme un document clair, cohérent et dynamique présentant votre meilleur profil. Grâce à nos conseils, votre CV aura la silhouette idéale pour séduire les recruteurs !

    Créez un vrai CV gratuitement !

     

    Jobs d’été : c’est le moment de postuler


    les pommes 4Le job d’été est la solution pour financer ses études, ses vacances, son permis de conduire ! Dans le cas d’un premier boulot, n’hésitez pas à mettre dans votre CV les stages que vous auriez faits et les loisirs qui vous caractérisent. Certains sites sont spécialisés dans les offres d’emplois saisonniers mais vous en trouverez également sur Pôle emploi ou le CRIJ de votre région. N’hésitez pas à vous lancer dans la candidature spontanée en hôtellerie-restauration dans les régions touristiques ou pour la cueillette de fruits et légumes. La grande distribution et l’animation auront aussi quelques postes à offrir, alors à vos CV !