Les centres d’intérêt : une rubrique à ne pas négliger

Les centres d’intérêt sont considérés par les candidats comme un élément obligatoire dans le CV, mais trop souvent négligé au profit d’autres rubrique jugées plus stratégiques. Tout ce qui est dans un CV doit servir la candidature : comment tirer parti de ses hobbies ?

Une rubrique comme les autres

Pas de raison que les centres d’intérêt soient considérés comme un contenu optionnel ou peu important. Vous devez y accorder autant d’attention qu’à la présentation d’une formation ou d’une expérience professionnelle. Etant donné son positionnement (le plus souvent en fin de CV), cette rubrique est la première victime des raccourcissements de CV lorsqu’il faut faire tenir le contenu sur une page. Erreur ! Pour préserver la qualité et la cohérence du CV, il faut garder un équilibre dans la structure et éviter de faire côtoyer sur une même page des rubriques gigantesques et d’autres quasi-vides.

Ce que le recruteur attend

Lorsque le recruteur parcourt un CV, chaque information vient enrichir la candidature (de façon positive ou négative) et va lui permettre d’opérer la sélection finale. A lui de décrypter ce que vous avez écrit pour faire ressortir les points-clé de votre parcours, vos compétences, vos qualités ou vos défauts. Les centres d’intérêt doivent obéir à cette logique, tout en respectant l’une des 5 règles d’or de la création de CV : l’honnêteté. Ne vous forcez pas à parler de volley-ball pour mettre en valeur votre sens de l’engagement par équipe ! Le principe est plutôt de choisir, parmi vos véritables hobbies, ceux qui serviront le mieux votre candidature. N’oubliez pas enfin que le CV prépare l’entretien d’embauche : peut-être partagez-vous une passion commune avec le recruteur ? Ce sera une bonne façon pour ce dernier d’engager la conversation sur un terrain moins convenu et plus détendu.

Comment les présenter ?

Premier principe : évitez les énumérations stériles qui ne donnent pas suffisamment d’informations pertinentes. Vous pensez tout de même pas être le seul à indiquer “lecture, cinéma, sport” ?… Si vous avez besoin de gagner de la place, vous pouvez néanmoins regrouper les items de façon thématique. Second principe : donnez des détails, restez ancré dans le concret. Présentez précisément vos hobbies : préférez “cinéma contemporain asiatique” à “cinéma”, “romans d’anticipation” à “lecture”. N’hésitez pas à rajouter une courte description à l’intitulé du centre d’intérêt pour donner des informations complémentaires au lecteur.

Cette entrée a été publiée dans Conseils sur le CV, Trouver un emploi, Trouver un stage, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *