Conseils pour rédiger un CV professionnel

Pour que votre CV mette en valeur votre profil et votre expérience professionnelle, voici quelques conseils :

Les maîtres-mots : clarté et cohérence

Un effort de mise en page et de contenu permet de mettre en valeur sa personnalité. Le DRH doit trouver facilement dans votre document ses propres clés de lecture. On estime qu’un recruteur ne passe pas plus de 30 secondes sur un CV. Soyez donc clair, concis et cohérent.

Attention à l’orthographe !

L’orthographe est un critère de sélection très efficace. Laissez des fautes dans votre CV, et vous serez sûr de ne pas décrocher d’entretien. Faites donc relire votre CV par des amis, en leur communiquant par exemple l’adresse de votre CV web moncv.


Démarquez-vous !

Chaque candidature est unique : vous êtes chacun une combinaison originale de talents, d’expériences et de formations. Mettez en avant ce qui fait votre valeur, ce qui vous caractérise et ce qui fera la différence avec les autres candidats.

Titrez votre candidature

Vous pouvez choisir de mettre un titre en début de CV. C’est le message principal que vous souhaitez faire passer à l’entreprise : votre profil (expertise métier, années d’expérience, formation…) ou votre objectif de recrutement (type de métier, carrière internationale…). Si ce message n’est pas différenciant par rapport aux autres candidats, supprimez-le (évitez par exemple de reprendre l’intitulé exact du poste à pourvoir).

Allez à l’essentiel !

Ne dépassez pas 3 pages. Ne perdez pas de vue l’objectif de concision et de synthèse. Vous n’êtes pas obligés de faire figurer sur votre CV toutes vos expériences professionnelles, ou de leur donner la même importance. Étudiants et jeunes diplômés, contentez-vous d’une page.

Soignez votre style

N’utilisez en aucune manière des pronoms personnels. Préférez des phrases nominales du type « Responsable de la manutention » ou « Mise en place d’un système d’information pour la filiale espagnole ». C’est plus court, plus direct.

Cohérence visuelle

Gardez une unité graphique tout au long du CV. Tous les titres de même valeur doivent avoir le même style. Soignez les marges, notamment en cas d’énumérations avec des numéros ou des puces. Pas de surcharge, de gras ou d’italique à outrance. Les modèles monCV.com vous aideront à maintenir cette cohérence visuelle. Finalement, il s’agit de trouver un équilibre entre la personnalisation du CV et sa standardisation en restant clair, concis et cohérent.

Eviter les pièges du CV


Dans les grandes entreprises françaises, un recruteur peut recevoir plusieurs centaines de CV pour un même poste. Le temps accordé à chaque candidat est donc réduit, et pour éviter de finir dans la pile des CV refusés, mieux vaut éviter les écueils les plus fréquents.

Attention aux fautes

Lorsqu’un recruteur doit sélectionner plusieurs candidats parmi un grand nombre, chaque point négatif du CV peut se transformer en cause d’élimination. De nombreux responsables RH restent intransigeants sur la qualité de l’écriture, considérant que vous avez eu suffisamment de temps pour lire et relire votre CV. Profitez des correcteurs orthographiques installés dans les logiciels de traitement de texte et disponibles également sur les navigateurs Internet.

Attention au langage

Dans la plupart des secteurs d’activité, il existe un vocabulaire spécifique, parfois même réservé à une entreprise en particulier. N’oubliez pas que le recruteur qui va lire votre CV n’est sans doute pas familier avec certains termes techniques, acronymes ou abréviations. Si vous ne pouvez pas les éviter, pensez à en donner le sens exact après leur utilisation. Cela peut d’ailleurs permettre d’alléger votre CV si le terme en question est utilisé à plusieurs reprises.

Attention au nombre de pages

Les CV sur plusieurs pages ne sont pas totalement à bannir. Tout dépend en fait de votre profil, du nombre d’années d’expériences ou du secteur d’activité dans lequel vous travaillez. Si vous vous êtes réorienté au cours de votre carrière, si vous exercez plusieurs métiers ou si vous changez souvent d’employeur, il est normal que votre CV soit difficile à faire tenir en une seule page. Tout est question de mesure et de logique : on considère par exemple qu’un jeune diplômé doit pouvoir se limiter à 1 page. Soyez astucieux : si vous avez souvent exercé le même emploi dans des entreprises différentes, il existe sans doute un moyen de regrouper ces expériences pour raccourcir le CV.

Attention à l’envoi du CV par mail

Lorsque vous postulez directement auprès d’une entreprise, vous êtes souvent amené à envoyer votre CV par mail, sous la forme d’un fichier. Evitez de nommer ce fichier “CV” : d’autres l’auront déjà fait avant vous… “CV-prenom-nom” est déjà plus pertinent. N’oubliez pas d’accompagner la pièce jointe d’un message clair et courtois pour annoncer votre candidature au destinataire du courrier électronique. Si votre messagerie le permet, pensez également à l’option “Accusé de réception” qui peut vous permettre de savoir à quelle date votre courriel a été lu.

 

Créer un vrai CV gratuitement avec MonCV.com

10 gestes à éviter en entretien d’embauche !



En entretien d’embauche, nos gestes en disent autant que nos mots. Chacune de nos postures révèle à l’employeur notre état d’âme à tel ou tel moment. Pour lui renvoyer une attitude positive et dynamique, voici 10 gestes à éviter :

La poignée de main molle


Signe que vous n’êtes pas motivé ni pour passer l’entretien ni pour assurer vos fonctions par la suite. Une poignée de main franche et plutôt haute rassurera un employeur.

Baisser les yeux


Signe de mal-être, l’employeur croira que vos propos ne sont pas vrais ou que vous ne savez pas les défendre. Regarder dans les yeux (sans trop d’insistance) montrera votre assurance et votre confiance en vous.



Froncer les sourcils


Signe de votre incompréhension ou de votre désaccord avec votre interlocuteur. Pour inspirer confiance, ayez un visage ouvert et souriant.

Être en recul sur sa chaise


Signe de recul par rapport à l’entretien et de désintérêt pour le poste. Pour montrer que l’on est bien présent, il est préférable de se tenir droit.

Être avachi sur sa chaise


Signe de fainéantise et de manque de savoir-vivre en société. Pour montrer votre motivation tenez-vous correctement sur votre chaise et regardez votre interlocuteur dans les yeux.

Regarder l’heure


Signe de votre impatience. Il est conseillé de ne pas prendre de rendez-vous juste après un entretien d’embauche pour être totalement disponible et éviter le stress.

Parler la main devant la bouche


Signe de manque de confiance en soi. La timidité n’est pas un atout dans une entreprise, mieux vaut parler de manière intelligible.

Avoir les mains sous la table


Signe de réserve et de dissimulation face à ses propos. Laissez vos mains sur la table, vous n’avez rien à cacher !



Avoir les mains dans les poches


Signe de décontraction totale et de retrait par rapport à l’entretien. Laissez vos mains à découvert sur la table, par exemple l’une au dessus de l’autre.

Jouer avec son stylo


Signe de stress : vous vous concentrez sur autre chose et n’êtes pas attentif à la discussion. Mieux vaut ne rien avoir dans les mains pour ne pas être tenté !

Pour vous rendre compte de votre attitude en entretien, un bon exercice est de s’entraîner devant une caméra, un miroir ou face à un ami. Cela vous permettra également d’être moins stressé le jour J et d’avoir confiance en vous. L’idéal étant de rester le plus naturel possible.

Dynamisez votre CV !

Lorsque vous rédigez votre CV, dites-vous bien que chaque mot compte. L’objectif n’est pas seulement de présenter des faits de manière objective, mais de véhiculer des informations à travers les termes que vous employez. N’oubliez pas également de vérifier soigneusement l’orthographe, nous ne le dirons jamais assez…

Voici quelques verbes qui donneront la pêche à votre CV :

A

Accomplir
Acquérir
Adapter
Administrer
Analyser
Anticiper
Avancer

B

Bâtir
Budgéter

C

Calculer
Classifier
Commander
Commercialiser
Concevoir
Conclure
Conseiller
Consolider
Contracter
Coordonner
Créer

D

Décider
Définir
Déléguer
Développer
Dialoguer
Diversifier
Dynamiser

E

Ecouter
Echanger
Economiser
Editer
Elaborer
Entreprendre
Enquêter
Etablir
Evaluer
Expérimenter
Exporter

F

Fabriquer
Faciliter
Financer
Finaliser
Fusionner
Former

G

Gagner
Gérer
Générer
Guider

H

Harmoniser
Homologuer

I

Identifier
Illustrer
Importer
Influencer
Initier
Innover
Inciter
Intégrer
Interprêter
Inventer

L

Lancer
Louer

M

Maintenir
Manager
Manoeuvrer
Mettre au point
Mettre en place
Moderniser
Motiver

N

Négocier
Normaliser
Nouer>

O

Oeuvrer
Organiser
Orienter
Ouvrir

P

Partager
Participer
Persuader
Planifier
Préciser
Présenter
Présider
Prévoir
Produire
Programmer
Promouvoir
Proposer
Prospecter

R

Rationaliser
Réaliser
Rechercher
Recommander
Recruter
Rédiger
Redresser
Réduire
Réformer
Renforcer
Rentabiliser
Résoudre
Restructurer
Réussir

S

Simplifier
Solliciter
Structurer
Suggérer
Superviser
Surmonter
Synthétiser
Systématiser

T

Traduire
Transformer
Trier
Trouver

V

Valider
Vérifier
Visualiser

9 conseils pour rester positif
dans sa recherche d’emploi

Nous savons que la force mentale et émotionnelle est cruciale dans la vie, que ce soit pour le business, le sport, ou sa carrière professionnelle. Mais comment rester positif dans une longue et difficile période de recherche d’emploi ? Voici 9 conseils pour vous aider :

1. S’autoriser des “hauts et des bas”

Avoir des hauts et des bas émotionnels est tout à fait normal lorsque vous traversez une transition de carrière ou tout autre changement majeur. Permettez-vous d’avoir des “mauvais jours”, voire une “mauvaise semaine” tout en suivant les conseils à venir, pour ne pas entrer dans une spirale descendante.

2. Faire de l’exercice

Toute forme d’exercice physique ou de relaxation vous procurera une sensation immédiate de bien-être grâce à la sécrétion d’endorphines, que ce soit par une marche de 20 minutes, une course rapide, un tennis, ou tout simplement 60 secondes de respiration profonde. Essayez une activité que vous pourrez pratiquer régulièrement.

3. Contrôler les “petites voix”

Il y a un dialogue constant dans notre tête. Si une “petite voix” nous dit “tu es bête, tu aurais du faire telle chose à la place de telle autre” ou encore “tu es un idiot, un paresseux”, faîtes la taire ! Cela ne vous fera pas avancer. Imaginez que quelqu’un vous dise ces choses en face, vous seriez extrêmement offensé.

4. Se poser les bonnes questions

Que s’est-il passé de positif aujourd’hui ? Quelles sont les 3 meilleures choses que j’ai dites à mon entretien ? Quelles leçons puis-je en tirer ? Quelles sont mes 5 réalisations de la semaine ? Ces réflexions vous aideront à devenir plus positif et ainsi vous encourageront à prendre les mesures appropriées pour aller de l’avant.

5. On ne peut pas tout contrôler

Vous ne pouvez pas contrôler la météo, et vous ne vous en plaignez pas. Par contre, vous pouvez regarder les prévisions et en cas de pluie, prendrez un parapluie. De même, vous ne pouvez pas contrôler le marché de l’emploi ou l’économie. Concentrez votre énergie et votre temps sur des choses que vous pouvez contrôler ou influencer.

6. Eviter de côtoyer les râleurs

Si vous êtes un peu fragile émotionnellement, la négativité autour de vous vous touchera plus que d’habitude. En évitant de côtoyer des râleurs et en augmentant vos contacts avec des personnes qui vont vous ressourcer et vous changer les idées, vous faciliterez votre recherche d’emploi.

7. Fêter toutes les réussites

Vous avez besoin de vous féliciter à chaque petit succès. Mettre l’accent sur les petites victoires vous donnera le courage et l’énergie de relever les plus grands défis encore à venir.

8. Savoir relativiser

Il y a 7 milliards d’habitants sur la planète. Vous êtes sûrement, comme les lecteurs de cet article dans les 5% de la population la plus favorisée en terme de richesse matérielle, de santé, de condition de vie et d’éducation. Il y a beaucoup de gens qui aimeraient être à votre place. Garder un recul sur les choses n’est pas évident mais aide à rester positif.

9. Imprimer cet article

J’espère que ces conseils vous auront encouragé et inspiré. Afin de ne pas les oublier, imprimez cet article et placez le dans un endroit ou vous le verrez fréquemment.

Que recherchent les recruteurs
dans votre CV ?



Quand on commence à rédiger son CV, on se demande souvent quelle compétence mettre en avant par rapport à telle autre pour décrocher un entretien. Car ce qui intéresse le plus un employeur en lisant votre CV, c’est de savoir si vous correspondez au profil recherché. Il regarde si dans votre expérience professionnelle se trouvent les compétences nécessaires pour le poste à pourvoir. Cela signifie de :

Faire correspondre votre expérience aux termes de l’annonce.

Le recruteur a besoin de 30 secondes pour parcourir votre CV et savoir si vous correspondez au poste. Mais comment fait-il ? Il recherche simplement les mots clés qui sont dans l’offre d’emploi. Si aucun des mots de l’annonce ne parait dans votre CV, il ne sera pas sélectionné.

Par exemple : 
l’annonce demande 3 à 5 ans d’expérience professionnelle. Vous avez 2 ans d’expérience dans votre ancienne société et 1 an dans une précédente. Ne laissez pas au recruteur le soin de faire l’addition. Notez dès le début de votre CV (avec vos principales compétences) : 3 ans d’expérience professionnelle.

Plus vous avez de points communs avec le profil recherché, plus vous avez de chances de décrocher un entretien!

Montrer pourquoi votre expérience fait la différence.


Si votre CV intéresse le recruteur, il va regarder de plus près votre expérience professionnelle. Ce sont alors vos réalisations qui peuvent être les éléments déclencheurs pour obtenir un entretien d’embauche. Plus vous les décrirez précisément et plus elles deviendront concrètes pour l’employeur. Des chiffres sont attendus pour les profils commerciaux ou comptables (taille de l’entreprise, nombre de salariés que vous avez géré, chiffre d’affaire généré etc.).

Par exemple : vous avez 3 ans d’expérience en tant qu’agent immobilier. Si le recruteur demande ce niveau de qualification, très bien, vous l’avez. Mais si vous ajoutez : “Augmentation des ventes de 28% par an”, vous faîte la différence car vous avez augmenté le chiffre d’affaire de votre entreprise.

Pour les juniors, c’est la formation qui compte. Détaillez votre parcours scolaire avec votre sujet de mémoire ou l’intitulé de certains cours en fonction de l’annonce à laquelle vous répondez.

Lorsqu’un recruteur lit un CV, il cherche les compétences dont il a besoin pour son poste. D’où l’importance d’adapter son CV à chaque candidature, pour faire apparaître les mots clés correspondants à l’annonce. N’hésitez pas à créer une rubrique « compétences » en début de CV pour faire gagner du temps au recruteur !